Luc Besson accusé de viol : La plainte classée sans suite

Luc Besson accusé de viol : La plainte classée sans suite
La plainte de la comédienne Sand Van Roy, qui accusait Luc Besson de viol, a été classée sans suite. Une plainte qui remontait au mois de mai dernier. Retour sur les faits...

L’affaire a fait couler beaucoup d’encre. En mai dernier, la comédienne Sand Van Roy portait plainte contre Luc Besson pour viol. Une plainte qui vient d’être classée sans suite, comme le rapportent nos confrères du Point.

Les avocats de Luc Besson n’ont pas tardé à réagir à la nouvelle :

Monsieur Luc Besson a pris acte avec satisfaction de la décision du procureur de la République. Cette décision intervient après une enquête très complète (…) à laquelle il a pleinement coopéré.

Francis Szpiner, chargé de défendre Sand Van Roy, a quant à lui fait savoir qu’une plainte « avec constitution de partie civile » sera « déposée dans les prochains jours ».

Retour sur les faits

Sand Van Roy accusait à l’époque le réalisateur de quatre rapports sexuels non consentis, en deux ans de relation. Au mois de janvier dernier, elle confiait sur BFM TV :

J’ai dit : « Arrête, tu me fais mal » Il ne s’est pas arrêté. Pour moi il était sadique. Il savait que ça faisait mal, il a vu que je pleurais. Il a entendu à ma voix que je pleurais. J’étais désespérée, je ne savais plus quoi faire.

Des accusations que le réalisateur a toujours niées. Ces avocats avaient quant à eux déclaré, via communiqué :

Entendu à sa demande, Luc Besson a réfuté l’intégralité des accusations formulées par Mme Van Roy dans le cadre de la relation qu’ils ont entretenue pendant deux ans. Il a réitéré ses dénégations en présence de Mme Van Roy. Comme tout justiciable, monsieur Besson est présumé innocent.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :