Le fils de David Trezeguet se découvre une passion autre que le football

Le fils de David Trezeguet se découvre une passion autre que le football
Le fils de David Trezeguet se découvre une passion autre que le football. A seulement 16 ans, Aaron, se passionne pour les rings. Il n'a pas suivi les traces de son père footballeur. Le jeune homme excelle dans un tout autre domaine : la boxe thaï !

Aaron Trezeguet, 16 ans, n’a pa choisi le football à l’instar de son père, David Trezeguet. Si il voue un intérêt pour le ballon rond, sa véritable passion est la boxe thaï. Il s’apprête d’ailleurs à monter sur le ring à Turin, dans le cadre d’un tournoi. Il va y affronter des boxeurs venus du monde entier. Une discipline dans laquelle il compte bien perdurer.

Le fils de David Trezeguet passionné de boxe thaï

Passionné de sport de combat, Aaron Trezeguet, le fils aîné de David Trezeguet, va faire ses grands pas dans le monde de la boxe thaï. A l’occasion du tournoi Thaï Boxe Mania, qui débutera le 28 janvier 2017 au Palaruffini, à Turin, il semble prêt à tout pour gagner. Le fils de l’ancien buteur de la Juventus, qui évolue lui aussi à Turin au sein du club local de boxe thaï, avoue être épanoui sur les rings.

J’ai essayé différents sports, notamment le football et le basketball, mais je ça ne m’a pas autant plu que la boxe thaï.

a-t-il expliqué à nos confrères du Torino Today. Malgré un père et un grand-père foot­bal­leurs, il a décidé de choisir une autre voie. Un choix surprenant qui vient donc rompre la lignée familiale. En effet, contrairement aux fils de Zinédine Zidane, Aaron suit son propre instinct. Pourtant, Aaron affirme que son père est :

mon modèle du parfait sportif.

Selon les informations du Torino Today, Aaron mets les bouchées doubles et espère une victoire. Il s’entraîne donc 5 heures par jour et suit un régime alimentaire strict. De plus, Aaron Trezeguet a déjà remporté en 2015 la Coupe régionale Provence-Alpes-Côte-d’Azur de Boxe Thai. La relève semble être assurée chez les Trezeguet. Sa famille est d’un soutien sans faille même son champion de père, David, était un peu réticent au départ.

Il m’aide beaucoup dans ma carrière. Lorsqu’il me voit un peu nerveux avant certains évènements, il m’aide à faire redescendre la pression et me donne des conseils.

a expliqué Aaron à JN24.Et Aaron Trezeguet se voit déjà au sommet et la défaite n’est pas une option.

Ca aura un goût spécial, puisque c’est à la maison: J’aime l’Italie, et j’évolue dans le club de ma vie. Ça va être génial !

Avec ce tournoi, le fils de David Trezeguet saute dans le grand bain. Futur champion de boxe thaï ?

Plus sur le sujet