C’est lors d’une interview accordée au magazine Madame Figaro que la comédienne Isabelle Adjani est revenue sur sa transformation physique et sa perte de poids. Une décision qui contre toute attente est liée aux affaires d’harcèlement sexuel sur les actrices.

Un traumatisme profond

C’est suite à l’affaire Weinstein qu’Isabelle Adjani a décidé de sortir du silence. En effet, l’actrice a avoué avoir également été harcelée par un acteur, plusieurs années auparavant. C’est ce drame qui l’a conduite à prendre du poids et à vouloir se cacher afin de ne pas attirer l’attention des hommes. Mais ce n’est pas tout, l’actrice raconte que :

Il y a eu un autre symptôme, le dimorphisme : ne plus se montrer telle qu’on est vraiment pour être à l’abri. L’autoprotection peut passer par une sorte d’autosabotage.

Un mal être qui se ressentait même lors de ses apparitions publiques et mondaines comme au festival de Cannes.

Je me souviens de ma dernière venue au festival de Cannes, à un de ces moments où j’étais physiquement au pire, comme la sublime Indienne Aishwarya Rai, ou récemment Rihanna à L’Elysée, l’une et l’autre démolies parce qu’elles n’étaient plus les sylphides attendues !

Le bonheur retrouvé

Le chemin a été long et l'actrice a beaucoup souffert afin de se sentir libérée de toute cette pression. C’est avec « endurance et de la thérapie à gogo », qu’elle a réussi à retrouver sa belle silhouette de l’époque où elle tournait dans le film Eté meurtrier.
Aujourd’hui, Isabelle Adjani se sent plus confiante et en paix avec son corps.

Pour en revenir au corps, quand il devient trop lourd pour les os, pour la tête, pour le cœur, il faut faire la peau aux traumas qui ont stigmatisé votre vie et retrouver un équilibre qui s’appelle s’aimer. J’ai récupéré une bonne fois pour toute la liberté de ma relation à mon corps. Je vais bien, je me sens bien dans mon corps, le bonheur m’arrive de l’intérieur.

La belle actrice aujourd’hui âgée de 62 ans évoque un autre sujet très lourd dans le monde du cinéma. Celui de vieillir, un impératif de la jeunesse qui met à mal la carrière de certaines comédiennes mais également leur vie professionnelle. Un sujet controversé souvent mené également par une grande dame du cinéma qui n’est autre que Catherine Deneuve.