Cécile de Ménibus raconte comment elle s’est vue mourir dans les flammes

Cécile de Ménibus raconte comment elle s’est vue mourir dans les flammes

Cécile de Ménibus aurait dû demander une prime de risque lorsqu’elle a signé pour co-animer avec Cauet, La Cauetidienne. Elle raconte à Paris Match qu’elle a relevé un défi pour l’émission qui a bien failli lui coûter la vie.

Il y a des métiers plus dangereux que d’autres. On aurait pu croire que rien ne pouvait être plus risqué que d’être pompier et bien c’était avant d’avoir entendu l’histoire de Cécile de Ménibus. L’animatrice de 44 ans a failli mourir sur un plateau de télévision. Lorsqu’elle a animait La Cauetidienne, Cauet son acolyte a eu l’idée de la faire devenir torche humaine.

Ainsi, une cinquantaine de feux d’artifices ont été placés sur son corps à l’aide d’une combinaison ignifugée. Lorsque le brasier commence la température monte à 80 degrés. Avant le début de l’expérience, elle s’était mise d’accord avec Cauet sur un signe de détresse, battre des bras comme un oiseau. Accrochée en l’air et brûlant, elle suffoque. Elle bat des bras. Dommage qu’en langage artificier cela signifie que tout va bien. Personne ne vient à son secours. Elle confie dans Paris Match :

Je suis terrorisée, mais la caméra tourne et je ne veux pas faiblir. Pourtant, je commence déjà à transpirer dans cette combi qui pèse une tonne.

Manque de chance lorsqu’elle croit que tout est fini, ça recommence de plus belle. Elle perd presque connaissance.

Je suis pantelante. J’essaie de reprendre mon souffle. De retour dans ma loge, je fonds en larmes, je me suis vue mourir.

Et oui, la télé, c’est explosif.

Plus sur le sujet

People(s) lié(s) à cet article :