Tunisie : De la prison pour avoir diffusé les Guignols

Tunisie : De la prison pour avoir diffusé les Guignols

Les guignols sur la chaîne tunisienne !

Le patron d’une chaine de télévision tunisienne s’est indigné de sa mise en détention par la justice, voyant en cette décision une tentative pour le museler. Le tout intervenant alors que le pays subi des tensions constantes entre les médias et le gouvernement, dominé par les islamistes.

L’émission des Guignols a été stoppée brusquement la semaine dernière sur la chaîne Ettounsiya TV, visant surtout les dirigeants du pays, et le patron de la chaîne, Sami Fehri, a été mis en détention par un tribunal de Tunis. « Je vais en prison dignement » a-t-il déclaré à la radio, « tout cela arrive à cause de 4 guignols ».

Selon l’agence TAP, il serait accusé « d’usage illicite des ressources de l’Etablissement de la télévision tunisienne ».

Le patron d’Ettounsiya « peut être arrêté à tout moment » a déclaré son avocate, Sonia Dahmani, ajoutant qu’un mandat de dépôt avait été émis :

« Sans convoquer l’accusé, sans informer la défense ni lui permettre de voir le dossier. Cela est contraire à la loi ».

La diffusion des « guignols » avait été arrêtée suite à des pressions des autorités, subi par M. Fehri. Il a précisé à la radio Express FM qu’il avait été menacé, par Lotfi Zitoune, conseiller du chef du gouvernement, pour arrêter son émission: « Lotfi Zitoune m’a contacté et m’a dit qu’il y avait un grand mécontentement et que ce que la chaîne diffuse est inacceptable ».

L’émission controversée des Guignols avait été diffusée en mars tout d’abord de façon hebdomadaire avant de devenir quotidienne il y a un mois.

Plus sur le sujet