Mickey voit rouge

Mickey voit rouge

D’abord appelé Euro Disneyland lors de sa création en Avril 1992 puis Disneyland Paris à partir d’Octobre 1994, le parc à thème s’est offert pour ses 20 ans un nouveau record de fréquentation. 16 millions de visiteurs en 2012, soit une évolution de 400.000 personnes de plus que l’an dernier, de quoi réjouir Mark Stead, le directeur financier lors de la récente présentation des résultats :

L’équivalent d’une ville de la taille de Lyon.

Les équipes marketing Euro Disney pointent le succès du programme mis en place à l’occasion de son 20 ème anniversaire comprenant de nouvelles attractions ainsi que diverses rénovations dans le but d’offrir à la clientèle une expérience unique ce qui a donné lieu à une augmentation rapide de la fréquentation et donc des dépenses engagées par les fans de Cendrillon dans les diverses boutiques du parc.

Cependant les comptes de Mickey sont bel et bien dans le rouge. Les familles passent moins de temps au parc et avec un avec un taux d’occupation des hôtels à 84%, la perte est considérable. Bien que le chiffre d’affaire de 1.324 milliards d’euros soit en constante hausse, la perte nette s’élève cette année à 85.6 millions d’euros en raison des dépenses exceptionnelles liées à la restructuration de la dette du groupe à qui le dernier bénéfice remonte à 2008.

Néanmoins Philipe Gas reste confiant quant à l’avenir d’Euro Disney et croit en une prolongation du 20 eme anniversaire Les prévisions pour les mois à venir sont plutôt rassurantes car d’après lui les objectifs seraient déjà atteint.

En attendant le groupe Walt Disney vient d’accorder 1.3 milliards d’euro à sa filiale française, de quoi mettre un peu de beurre dans les épinards !

Plus sur le sujet