François Pérol, ex conseiller de Nicolas Sarkozy, devant la justice

François Pérol, ex conseiller de Nicolas Sarkozy, devant la justice

François Pérol

François Pérol, ancien proche conseiller de Nicolas Sarkozy, pourrait être poursuivit pour prise illégale d’intérêts. C’est en tout cas ce que nous révèle RTL.

A l’époque, au poste de secrétaire général adjoint de l’Elysée, François Pérol a joué un rôle important lors de la fusion de la Banque Populaire et de la Caisse d’Epargne devenue le groupe BPCE, groupe dont il prend la tête en 2009.

Une information judiciaire vient d’être ouverte afin de déterminer si oui ou non il y a eu conflit d’intérêt et donc si l’ancien secrétaire générale adjoint est intervenu dans la fusion des deux banques avant d’en prendre la direction en 2009.

Si la prise d’intérêt illégale est démontrée, François Pérol encours cinq ans de prison et 75 000 euros d’amende.

 

Plus sur le sujet