Facebook autorisé au Tadjikistan

Facebook autorisé au Tadjikistan

Après avoir débloqué l’accès au site de la radio Ozodi, les autorités du Tadjikistan, par le biais du Service des télécommunications du pays, ont aussi cédé pour le site de réseau social Facebook, face aux demandes d’un groupe d’observateurs bénévoles.

Ce dernier, interdit depuis le mois d’août dernier, fait parti d’une liste de chaines de télévision, de radio et de sites d’informations qui n’ont plus droit à la parole dans cette ex province de l’ancienne Asie centrale soviétique, indépendante depuis 1991, ou la langue dominante, le tadjik, est iranienne. Tenu d’une main de fer par le président Rakhmon, cet état est l’état le plus pauvre de l’ex Urss, en parti du à une guerre civile qui dura 7 ans.

Plus sur le sujet