Et si Apple nous mentait depuis des années ?

Et si Apple nous mentait depuis des années ?

Amis geeks, voici une révélation peu reluisante à propos de la firme de Cupertino. Une étude publiée dans The Times, et basée sur des recherches faites par une étudiante en doctorat de l’université d’Harvard, révèle qu’Apple briderait volontairement les performances de ses anciens appareils pour favoriser l’achat de ses nouveaux produits. Apple influencerait-il les consommateurs sur leurs intentions d’achat ? Surtout quand on sait que l’Iphone 6 débarque en septembre…

Ne tirons pas de conclusions hâtives

Affirme le professeur d’économie Sendhil Mullainathan, qui essaie de rectifier le tir afin de ne pas affoler les consommateurs.

N’avez vous pas remarqué que l’Iphone peut parfois être plus lent. Passer d’une tâche à une autre semble être une éternité. Le temps de réaction est allongé de quelques secondes. Et pire, l’écran se fige et ne répond plus aux commandes. Grrr !!

Imaginez maintenant que cette impression de lenteur coïncide justement avec la sortie d’un nouveau produit.

Ce n’est pas la première fois qu’on entend  de telles théories. La célèbre marque à la pomme profiterait de ses nouvelles sorties pour ralentir ses anciens appareils. Intriguée, Laura Trucco, une étudiante en doctorat d’Harvard, a mené des recherches ces dernières années sur le big data, Google, en cherchant les occurrences du terme « iPhone slow » (iPhone lent). Le résultat est consternant : les requêtes atteignent un pic et coïncident étrangement aux périodes de lancement d’un nouvel iPhone. Une étude semblable a été menée pour le Samsung Galaxy et les résultats n’ont rien révélé.

Apple ne peut en tirer que des avantages si  le produit est ralenti. Les 2 solutions possibles sont soit de mettre à  jour l’iOS du système d’exploitation, soit d’acquérir un nouvel appareil. Acheter, donc plus de bénéfices pour Apple.

Les smartphones sont plus lents après quelques temps car ils contiennent plus d’applications et parce que nos attentes en termes de rapidité ne font qu’augmenter.

Précise Sendhil Mullainathan.

Les chiffres parlent d’eux même. Ils montrent que les performances se dégradent rapidement en un laps de temps très court. Laps de temps correspondant à la sortie des nouveaux iPhones.

Si la perception que notre smartphone ralentit est liée à un effet psychologique, à savoir la sortie d’un nouveau modèle, cela devrait logiquement aussi être le cas pour les appareils qui fonctionnent sous Android.

L’étude démontre là aussi, que les appareils fonctionnant sous Android ne sont pas victimes de ces phénomènes.

Malgré cette étude, on ne peut pas tirer de conclusions hâtives car il n’y a pas de preuves concrètes :

Peu importe à quel point cette étude est suggestive ou non. On ne peut rien prouver uniquement sur base de ces données. Et si c’est effectivement le cas, l’autre question est de savoir pourquoi.

Contacté par le Times, Apple n’a pas voulu s’exprimer.

Qui dit nouvel Iphone dit forcément nouvel iOS (sortie simultanée de l’Iphone 6 et iOS8), optimisé pour les nouveaux appareils et moins rapide sur les vieux iPhone. Apple fait sciemment en sorte que les iPhones les plus anciens deviennent moins performants.

Peut-être que les Apple Addict trouvent une excuse pour s’acheter le tout dernier modèle. Avec son écran saphyr incassable, puce A8, NFC, un écran plus large, comment ne pas résister !

Ralentissement normal dû au vieillissement naturel ou obsolescence programmée ?

Plus sur le sujet